L’origine du Bingo

Le bingo : historique d’un jeu de société très populaire

En France, comme dans beaucoup d’autres pays, le bingo reste l’un des jeux de société les plus pratiqués lors des occasions festives. Depuis sa création, ce jeu a fait l’objet de plusieurs modifications, au niveau de sa composition et de sa règlementation.

Théories sur l’origine exacte du bingo

Ses adeptes reconnaissent que le bingo est un jeu de société très ancien. Les avis divergent par contre sur les origines exactes de ce divertissement populaire. Selon certains historiens, ce jeu aurait été inventé à l’époque de la Guerre de Troie. D’autres analystes avancent une autre thèse, selon laquelle le bingo serait originaire de France. Cette théorie se base sur des cartes similaires à celles du bingo, retrouvées dans la région d’Aix-en-Provence. À l’époque du roi Dagobert, le bingo, connu sous le nom de Ginbo, était déjà réputé dans toute la France et particulièrement auprès des familles aisées.

Naissance de la version de base du bingo

Les spécialistes s’accordent à dire que la forme actuelle du bingo remonte à l’année 1530. Cette année-là, un Italien du nom de Lo Giuco de Lotto organise pour la première fois une loterie nationale en Italie, avec l’utilisation d’une carte numérotée et des cylindres de bois également chiffrés. À la fin du XVIIe siècle, une version modifiée de la loterie italienne fait ses débuts en France. Cette variante est très rapprochée de la version standard actuelle du bingo. Sur chaque carte des joueurs, sont inscrits 25 numéros, disposés en 5 rangées et 5 colonnes et compris entre 1 et 90. Les découvertes mathématiques du XVIIe siècle sur la probabilité ont entrainé l’élargissement des nombres utilisés au bingo à 99.

Le bingo moderne

En Amérique, un jeu similaire du nom de Beano faisait rage dans les grandes villes américaines de l’époque. En 1930, un commerçant nommé Lowe a prononcé par inadvertance le nom de Bingo, au lieu de Beano, lors d’une finale du jeu. Il a alors eu l’idée de créer la variante du bingo telle qu’on la connait à travers le monde aujourd’hui. La version du bingo de Lowe donna lieu à des dizaines de milliers de combinaisons possibles, avec l’usage en parallèle des cinq lettres du mot « bingo » et des 24 numéros sur la carte. Basés sur cette version standard de Lowe, des super-bingo de 10 colonnes et de 10 rangées ont été mis au point.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *